maingaucheDéroulement de la consultation maingauche

L’Entretien

La première étape de la consultation consiste en un entretien, un interrogatoire où vous exposez la raison de votre venue. L’ostéopathe essaye, par des questions simples, de comprendre au mieux votre motif de consultation.

Voici quelques exemples :
• Quand les premiers symptômes sont­-ils apparus ? Et suite à quelque chose en particulier ?
• Quand cela se manifeste-­t­-il ? Le jour ? La nuit ? Quand vous faites un mouvement précis ?
• Est­-ce la première fois que ce problème apparaît ?
• Qu’est­-ce qui permet de le soulager ?
• Qu’est-­ce qui, au contraire, l’aggrave ?
• Etc…

Si vous avez déjà reçu un avis médical à ce sujet ou si vous disposez d’analyses médicales (radio, IRM, analyse de sang, etc…), il est important que vous les présentiez à votre ostéopathe dès le premier rendez-vous.

Cabinet vue bureau

Les Tests

Lors de cet examen clinique, votre ostéopathe fait de nombreux tests sur l’ensemble de votre corps afin d’établir un bilan. Concrètement, cela signifie qu’il va utiliser ses mains pour trouver des zones de tensions sur tout votre corps. Un muscle tendu, un ligament douloureux, une articulation en souffrance, un organe sensible, etc…

Grâce à ce scan corporel et à ses connaissances en anatomie, l’ostéopathe trouve un traitement adapté à votre motif de consultation mais surtout à votre propre corps. Car l’ostéopathie ne soigne pas une maladie, mais un malade. En effet, chaque patient est différent.

Il est également possible qu’il aboutisse à un diagnostic d’exclusion si votre pathologie ne relève pas de l’ostéopathie. Il vous réorientera alors vers un professionnel de santé compétant.

Cet examen nécessite de vous dévêtir, pensez donc à porter des sous-­vêtements adaptés. Si néanmoins cette idée vous met vraiment mal à l’aise, vous pouvez rester habiller. Cependant, pensez à prendre des vêtements souples et légers afin que la séance se déroule dans de bonnes conditions.

Le Traitement

En fonction des différentes informations recueillies lors des tests, l’ostéopathe suit un plan de traitement précis et adapté à votre corps. Celui-ci s’effectue sur la table d’ostéopathie, dans différentes positions, selon les manipulations utilisées. N’oubliez pas que l’ostéopathie est une thérapie manuelle douce, donc que tout est fait dans le respect de la non-douleur du patient.

Durant cette étape, l’échange est très important. En effet, si vous êtes stressé, anxieux ou si la technique utilisée vous fait mal, n’hésitez pas à prévenir le praticien. Celui-ci tient toujours compte de votre ressenti, vous explique ses manipulations et adapte ses gestes afin de vous rassurer. Car votre bien être est ici le plus important.

IMG_3704

Vérification et Conseils

Après avoir effectué toutes les manipulations judicieuses dans votre cas, votre ostéopathe vérifie les mêmes zones de tensions trouvées en début de séance. Il s’agit ici de jauger des résultats immédiats du traitement et d’en pronostiquer la suite. Vous êtes également un acteur important ici, puisque c’est votre ressenti qui est essentiel.
• Votre douleur est-elle partie ?
• Que ressentez vous ?

Néanmoins, il est important de signaler que l’effet de l’ostéopathie n’est pas forcément immédiat. Les techniques utilisées demandent parfois un temps d’adaptation à votre corps. Ce « travail » effectué par celui-ci lui demande de l’énergie. Il est donc normal que vous soyez fatigué après une séance.

L’ostéopathe vous donne également quelques conseils pratiques pertinents, afin de faire perdurer ou de compléter les effets du traitement.

Il vous propose également, si besoin est, de convenir d’un autre rendez-vous.