Une vive douleur au talon et l’impression de marcher sur un clou ? Vous souffrez peut être d’une épine calcanéenne. Voici des explications sur cette pathologie, des conseils efficaces pour la traiter et la prévenir, ainsi que des détails sur le rôle de l’ostéopathie dans son traitement.

 

Épine Calcanéenne

C’est quoi l’épine calcanéenne ?

Aussi appelée épine de Lenoir, il s’agit d’une excroissance osseuse pointue qui se forme sous l’os du talon (le calcanéum).

épine calcanéenne

Donc un bout d’os pousse sous mon talon ? Comment ça se fait ?

A l’endroit de l’excroissance se trouve l’insertion du fascia plantaire. Lorsque celui-ci est trop sollicité, il s’inflamme et cause des douleurs au talon (voir la fasciite plantaire). Si cette inflammation perdure et devient chronique, un processus de guérison se déclenche automatiquement. Des cellules osseuses se forment alors pour protéger et soulager la fascia plantaire de la charge excessive. Ainsi, une petite épine osseuse apparaît sous le talon. Et oui, le corps se fait mal en voulant se soulager…

épine calcanéenne

C’est causé par quoi ?

Souvent, par une fasciite plantaire mal traitée. Ainsi, les facteurs de risques sont les mêmes mais s’ils sont présents sur le long terme.

  • Des erreurs dans la pratique sportive (durée, intensité, fréquence des entrainements / non respect des temps de repos)
  • Un manque de souplesse des mollets
  • Les pieds plats ou creux
  • Le surpoids (obésité / femme enceinte)
  • Des chaussures inadaptées (talons trop hauts, semelles trop fines ou trop épaisses)

Je ressens quoi si je l’ai ?

Le principal symptôme est une douleur au talon donnant l’impression de marcher sur un clou. Dans un premier temps, elle se manifeste surtout le matin, lors des premiers pas après le réveil. Ensuite, plus le temps passe, plus elle apparaît également si vous restez longtemps debout et statique ou lors de la course et de la marche. Enfin, si non traité, elle finit par être continuellement présente…

épine calcanéenne

Je crois que je l’ai… Je fais quoi alors ?

La première chose à faire est d’aller voir votre médecin. Il prescrira une radio et une échographie pour bien confirmer ce diagnostique. Ensuite, il vous aiguillera sur la meilleure marche à suivre pour vous soigner.

épine calcanéenne

Comment ça se soigne ?

Étant liée à la fasciite plantaire, le traitement vise tout d’abord à réduire l’inflammation du fascia plantaire. Pour le faire, on utilise le protocole RICE dont on a parlé ici (Repos, Ice, Compression, Élévation) pour calmer les douleurs.

épine calcanéenne

Ensuite, on soulage et on rééduque le fascia plantaire avec des massages et exercices.

épine calcanéenne
Avec le creux de votre pied, créez une pression sur la balle de tennis
Faites rouler la balle de votre talon vers les orteils et vice versa
Effectuez ce mouvement durant environ 5 minutes
Vous pouvez répéter l’exercice 2 à 3 fois par jour
épine calcanéenne
En pliant vos orteils, tentez de ramener la serviette pour en faire une boule, répétez cela pour un total de 8 fois, 2 fois par jour.

Enfin, on étire régulièrement les mollets et le fascia plantaire pour prolonger le traitement.

Évidemment, tout ceci peut être accompagné d’un traitement orthopédique (semelles) pour rétablir la position du pied, d’un suivi en kinésithérapie pour veiller à bien masser et étirer le fascia plantaire et d’une prise d’antalgique et/ou d’anti-inflammatoire pour diminuer les douleurs.

Et l’ostéopathie là dedans ?

Le rôle de l’ostéopathe est ici préventif.
En effet, le but est dès le départ de ne pas laisser le fascia plantaire supporter trop de pression. En vous conseillant sur votre pratique sportive, sur vos habitudes alimentaires, en garantissant une bonne mobilité de tous les os du pied et de la cheville (plus d’infos ici) et en surveillant votre posture globale, l’ostéopathie aide à prévenir l’apparition des premiers symptômes de la fasciite plantaire.
De plus, si l’épine est déjà présente, en faisant ce même travail, cela accélère le traitement et évite les récidives.

Le petit mot de la fin

Il serait dommageable pour vos pieds de laisser une fasciite plantaire s’aggraver en épine calcanéenne. Même si on la traite efficacement, il est plus complexe de sortir de cette pathologie. Alors tentons de prendre bien soin de notre voute plantaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *