6 réflexions sur « La Péri-Trochantérite »

  1. Bonjour après mon accouchement j’ai ressentie de grande douleur au bassin .Après examen et radio il en ressort que je souffre d’une peritrochantérite droite.
    J’ai été mise sous anti inflammatoire. Mais la douleur persiste que faire?

  2. Bonjour,

    Au delà du traitement de la douleur par les anti-inflammatoires, allez consulter un kiné ou un ostéo de confiance qui soulagera le muscle et vous donnera des exercices adaptés à votre cas pour le renforcer et éviter que la douleur ne persiste.

  3. MERCI ! je suis dans le néant – âge et douleurs et lorsque j’aborde cette douleur du trochanter j’ai l’impression de parler chinois au monde médical généraliste et également de faire “celle qui s’y connaît” sur son cas !
    Je suis donc seule, en ce moment avec cette douleur complètement invalidante et très très vive au moindre mouvement.
    J’ai commencé, hier soir avec un anti-inflammatoire et un antalgique ainsi qu’avec une pommade – ces 3 produits étant bien connus.
    Vos explications me libèrent d’un sentiment de culpabilité et me donnent le courage de patienter, sachant que la médecine ne me donnera pas plus que je n’ai déjà et que quasi “impotente” je ne peux me rendre chez un ostéo ou kiné. Je fais avec. … en étant rassurée par vos explications plus que claires et professionnelles.
    A suivre.

  4. Je suis en crise douloureuse depuis début octobre, impossible de dormir sur le côté ( les 2 !! ) je me réveille 10 fois par nuit , j’ai eu une période où je ne pouvais pas m’ assoir car le bord de la chaise me faisait très mal.. la position debout était là seule qui me faisait le moins souffrir.
    Les anti inflammatoires ne fonctionnent pas vraiment, les antalgiques puissants me permettent de dormir mais ne règlent pas le problème.
    Seuls les soins de mon Kiné me soulagent, un des 2 cotés est soulagé, le 2 è va vers une amélioration appréciable, mais je dois marcher avec une canne pour que la douleur ne se déclenche pas et dormir sur le côté me réveille… Monter un escalier , une marche, un trottoir me fait souffrir.
    C’est un réel handicap qui s’installe si l’on a pas un bon Kiné .. ma crainte est la fonte musculaire qui est inévitable et représente un risque à d’autres niveaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *